Rêve 

Le rêve est un monde connu et pourtant nous le découvrons chaque soir comme une première fois. C’est normal puisqu’il est le reflet de notre réalité. 

Nous sommes une parabole dans l’espace. Nous émettons des pensées qui se transforment en actes. Ceux-ci forment bientôt la réalité que nous expérimentons. Puis, lorsque la nuit tombe et qu’aux portes du sommeil l’on succombe, passé de l’autre côté, le soleil projette sur les parois de notre coeur l’histoire d’un jour qui passe trop vite. 

Et l’on se prend à rêver…
De la même manière que le rêve est fabriqué à partir de la réalité, la matière de la réalité est faite des rêves que nous oublions au petit matin.
Entre rêves & réalités, j’existe. 

V’ivre !

Transformer l’impossible en probable, en réalisations, en faits. Tordre le temps et les idées reçues, en extraire la substance précieuse et boire cet elixir jusqu’à s’enivrer. Puis, lorsque l’aube pointe son museau au bout du chemin, suivre la lumière et V’ivre. Enfin.

Quand ?

Quand je serai mort ma vie appartiendra à l’histoire. Avec un peu de chance elle ressemblera à un conte que l’on se raconte autour d’un feu. Alors, chaque jour je vis ma vie. Tour à tour scénariste, réalisateur, acteur et spectateur je produit avec mon coeur, mon âme et chaque cellule de mon corps un film intitulé, Je Suis 😎

Ce que je souhaite

  1. Vivre harmonieusement
  2. agir en accord avec mes convictions
  3. être bienveillant
  4. être à l’écoute
  5. donner avec générosité
  6. aimer ce que je fais et qui je suis
  7. réussir ce que j’entreprends
  8. avoir confiance en la vie et en mes capacités
  9. voir dieu en chaque personne que je rencontre
  10. être attentionné
  11. Sourire

Promenade

De l’importance de vivre paisible, en harmonie avec le doux vent de l’éternité et d’entendre la conscience au petit matin chanter trois fois.

Quand le monde va trop vite et que je deviens cette vitesse, à moins d’être une particule de lumière qui rirait de cette lenteur, j’y perds mon souffle que je troque contre une bouteille d’oxygène artificiel.

Alors, je suis l’unité. Je suis l’amplitude du coeur qui gonfle à chaque inspiration amoureuse et s’élève lentement à chaque expiration heureuse, défiant la gravité qui retient les hommes collés au bitume, pour une douce promenade dans le vent, à travers les nuages, parmi les étoiles.

Bételgeuse

Je me suis réveillé sous le signe d’orion. Entre la nuit et le jour, l’aube doucereuse laissait transparaître une dernière étoile. Au milieu de la fenêtre, Bételgeuse brillait de ses milles feux orangés et emportait mon regard à des années lumière.

De la Terre, voir loin, par delà le ciel. Telle était la voie que traçait pour moi ce nouveau jour.

Ecrire c’est manger !

C’est dévorer l’instant à plein dedans, extraire l’élixir qui fait vriller l’éternité et tourbillonner mon coeur. Ecrire c’est cesser de penser et battre la chamade en glissant sur l’horizon qui ondule et ondule. Ecrire c’est voir les yeux grands ouverts, le vent qui élargit l’espace de mes bras, sentir les mains qui plongent dans mes cheveux et entendre la lumière chanter de ses mille feux comme un seul choeur une mélodie heureuse.

Ecrire c’est vivre.